Contact : +33 (0)769 89 57 42
La roue tourne
avril 22, 2022

Un soir d’avril 2020, assise sur mon balcon dans mon fauteuil favori, je respirais l’air frais et profitais du silence incroyable qui a régné pendant le premier confinement.

J’avais mené avec succès un ambitieux projet de rénovation de notre camping municipal local. Je venais de quitter mon emploi. Mon intention était de travailler comme consultant indépendant pour des campings. Cela me paraissait évident. Mais c’était sans compter sur l’effet confinement.

Ce soir d’avril, l’idée m’est venue que je pouvais aussi choisir de créer une entreprise pour faire quelque chose que j’aimais vraiment. Je me demandais si cela pourrait être une entreprise axée sur le cyclisme ? A priori non, car je n’ai aucune qualification de guide ni de mécanicien vélo, même si je passe toutes mes vacances à vélo.

Mon premier voyage à vélo m’a mené jusqu’au Mont Ventoux, une grande tente circulaire plaquée sur deux sacoches. Mon équipement pesait 15 kg mais je suis devenue accro. Ensuite, j’ai traversé les Alpes par la Via Claudia Augusta avec 11 kg, sans matériel pour dormir mais avec de l’argent pour les chambres d’hôtel. Je récupérais d’un été épuisant passé à gérer le camping local. Aujourd’hui, ces 3 semaines à travers les Alpes font partie de mes meilleurs souvenirs de vacances. Plus récemment, j’ai expérimenté les randonnées hivernales, le bivouac sauvage et de réelles aventures de bikepacking. J’ai réduit mon bagage à 6 ou 8 kg. Et, curieusement, il me paraît encore lourd.

Je travaille dans le tourisme depuis des années, associer vélo et vacances me paraissait une évidence. Les premières grandes lignes de l’agence furent rapidement tracées ; elles impliquaient le transport des bagages par des taxis. En y repensant, utiliser des véhicules thermiques pour permettre à mes clients de voyager léger m’a semblé incohérent.

Heureusement, mon inscription en tant qu’agent de voyages a été retardée pour des raisons administratives. Ce temps supplémentaire m’a permis de développer davantage le concept de l’agence. Bike Tours Vosges et sa proposition de transporter les bagages de ses clients à l’aide d’un vélo cargo et d’une remorque électriques a obtenu une subvention d’investissement dans le cadre du programme « France Relance ».

L’année dernière, j’ai parcouru plus de 5000 km à vélo pour explorer et tester les circuits. J’ai acquis une compréhension de la géographie et l’attractivité des vallées qui relient les différentes destinations. Au total, 2500 km ont été cartographiés pour créer les circuits que vous allez explorer. Cette année a été intense et passionnante, et j’ai hâte de voir arriver mes premiers clients.

Transport des bagages : EN SAVOIR PLUS